NOUVELLES




Les avantages d’une toiture en membrane PVC




Pour recouvrir un toit plat, de nombreuses matières peuvent être utilisées, si bien qu’il peut être difficile de s’y retrouver ! Parmi celles-ci, la membrane PVC est populaire dans le milieu des toitures industrielles en raison de ses nombreux avantages.

Les toitures en membrane PVC

D’abord, que signifie le sigle « PVC » ? Il désigne le chlorure polyvinylique, soit un polymère thermoplastique, une membrane synthétique résistante. Lorsque l’on parle d’une toiture PVC, on se réfère à une membrane composée de deux couches de PVC renforcées.

On a recours à la membrane PVC pour toiture plate ou à faible pente : ainsi, on la retrouve surtout sur les bâtiments commerciaux, industriels et institutionnels. Cependant, les toitures de terrasse s’y prêtent aussi parfaitement : il s’agit d’ailleurs d’une option idéale pour en assurer l’étanchéité.

De plus, il s’agit d’une matière recyclable, ce qui en fait une parfaite alternative aux matériaux moins écologiques.

Membrane PVC : les avantages pour votre toiture

La membrane PVC a l’avantage d’être 100 % imperméable lorsqu’elle est bien installée. Pour votre toiture, cela signifie aucune humidité ni infiltration d’eau qui pourrait endommager les surfaces de votre toit.

De plus, il s’agit d’une membrane résistante aux températures extrêmes et aux intempéries. Les rayons UV et la glace, par exemple, ne l’endommagent pas et n’abîmeront jamais votre toiture.

Qu’il s’agisse de contreplaqué, de bois ou de ciment, les matières sous la membrane ne se détériorent pas et offrent donc une longévité accrue ; la membrane PVC elle-même offre une longévité d’environ 30 ans.

D’un point de vue esthétique, la membrane PVC est aussi appréciée pour son apparence moderne et ses choix de couleurs (souvent disponible en blanc, gris ou beige).

Comment poser de la membrane PVC sur une toiture ?

L’installation d’une membrane PVC est généralement rapide et simple. Cependant, elle doit être installée en une seule couche : il faut donc prévoir de retirer tout objet ou rampe se trouvant sur la toiture.

Fixée mécaniquement, puis soudée à l’air chaud, elle se pose directement sur du contreplaqué ou du ciment. Si vous souhaitez construire un toit-terrasse en bois par la suite, il faudra au préalable y poser du contreplaqué et installer la membrane PVC.

Il est recommandé de faire affaire avec un couvreur : ce professionnel saura poser la membrane dans les règles de l’art, notamment pour assurer sa parfaite étanchéité.

Pose de la membrane

Pour la pose, il faut d’abord s’assurer d’avoir une surface propre, plane et dépourvue d’aspérités. Par la suite, on colle la membrane sur la surface à recouvrir, soit l’entièreté de la toiture et ses côtés. On utilise d’abord de la colle, puis on soude à chaud la membrane afin de la fixer solidement à la toiture.

En fait, la membrane PVC s’installe de la même façon que la membrane TPO, soit en attaché mécanique par induction. Deux options sont possibles : un système de soudage par induction RhinoBond ou un système en pleine adhérence.

Entretien de la membrane

Il est recommandé d’inspecter la membrane PVC au moins une fois par année, idéalement avant ou après l’hiver. On procède à une inspection visuelle ou à une thermographie et on effectue alors des réparations au besoin.

L’entretien consiste principalement à nettoyer les drains et les débris : il s’agit d’un nettoyage facile réalisé à l’aide d’un produit approuvé par le fabricant.

D’ailleurs, la surface sèche rapidement et est antidérapante ; il est donc très sécuritaire de réaliser son entretien.

Étanchéité de la membrane PVC

La membrane PVC se compose d’un système d’étanchéité trilaminée de chlorure de vinyle et de polymère, un ensemble parfaitement étanche. Elle est parfaitement adaptée aux différentes conditions météorologiques, que ce soit la pluie, la neige ou la fonte de cette dernière.

Plus encore, elle résiste à la moisissure, aux produits chimiques et même aux incendies. L’étanchéité d’une membrane PVC étant optimale, votre toiture est adéquatement protégée contre toutes les intempéries.

Prix d’une toiture en PVC

La membrane PVC pour toiture représente un excellent rapport qualité-prix, principalement du fait de sa durabilité.

Le coût total varie bien entendu selon des facteurs comme l’importance de la superficie à recouvrir, l’épaisseur de la membrane, ainsi que le nombre d’accessoires sur le toit qui lui aussi peut varier.

Les autres types de membranes.

Le type de membrane peut varier selon vos besoins, votre budget ainsi que le type de toiture dont vous disposez. Voici un aperçu des autres membranes que vous pouvez utiliser pour votre toiture ainsi que leurs principales caractéristiques :

La membrane TPO, tout comme la membrane PVC, est faite de thermoplastique, mais avec un système d’étanchéité monocouche. Elle est recyclable en fin de vie et requiert très peu d’entretien (une inspection annuelle ou biannuelle est toutefois recommandée). Parfaitement étanche et très résistante, il s’agit d’une très bonne alternative au PVC !

La membrane élastomère est une membrane un peu plus dispendieuse. Durable et résistante, sa longévité est semblable à celle de la membrane TPO et du PVC. Cependant, elle n’est pas recyclable et constitue un choix moins écologique en ce sens.

La membrane multicouche d’asphalte et de gravier est une option plus abordable. Les infiltrations d’eau sont prévenues par la superposition de couches, soit 4 ou 5 couches de papier-feutre d’asphalte, puis de gravier. Il s’agit d’une bonne option pour protéger l’asphalte du ramollissement et de la dégradation causées par le soleil. Elle demande cependant davantage d’entretien par un spécialiste, entre autres pour répartir le gravier qui peut se déplacer.

La membrane monolithique est une membrane imperméable qui est recommandée pour les toits en béton ou pour les toitures inversées. Il s’agit d’un bitume caoutchouté ; on le nomme « monolithique », car il se pose sans joints.

La membrane EPDM est fabriquée à base d’un mélange de caoutchouc synthétique résistant. Il s’agit d’un choix écologique, la matière étant recyclable et durable. Cependant, elle n’est pas compatible avec les toitures contenant de l’asphalte, qui peut l’endommager.

Les choix de membranes sont donc nombreux, et il faut savoir jongler entre le rapport qualité-prix, la durabilité, l’aspect écologique qui a son importance et l’entretien que l’on est prêt à réaliser. Toutes les membranes ne conviennent pas non plus à tous les toits ; il s’agit d’un facteur à considérer.

Vous n’êtes toujours pas certain ?

Laissez-nous vous orienter vers la meilleure option pour la membrane de votre toiture. Clinique de la toiture FCA est disponible par téléphone, formulaire ou courriel pour vous conseiller et vous guider.

Notre dernier conseil : pour un travail réalisé dans les règles de l’art et un toit parfaitement étanche, faites affaire avec une équipe d’expérience !



SOUMISSION RAPIDE




Pour un rendez-vous, appelez-nous au Logo (514) 722-7348