NOUVELLES




La ventilation de l’entretoit : définition, rôle et importance




Lorsque l’on pense à la structure de la toiture, l’entretoit est souvent le grand oublié. Cet espace vide qui se trouve entre le toit et la maison joue cependant un rôle primordial dans la régulation de la température et de l’humidité.

La Clinique de la toiture FCA vous donne quelques pistes pour vérifier si la ventilation de l’entretoit de votre maison est adéquate.

Qu’est-ce que la ventilation de l’entretoit ?

La ventilation, c’est l’ensemble de la circulation d’air : il y a donc des sorties d’air (assurées par les aérateurs) et des entrées d’air (assurées par les soffites). Tous deux sont essentiels à une bonne ventilation d’entretoit.

Attention, il peut également y avoir des ouvertures indésirables qui jouent dans la ventilation et celles-ci doivent être bouchées.

Rôles et importance de la ventilation d’entretoit

En évitant les problèmes de condensation qui peuvent entraîner l’apparition de moisissure et de pourriture, une bonne aération de l’entretoit permettra de prolonger la durée de vie de votre toiture et vous éviter des rénovations coûteuses.

– Évacuer l’humidité

L’humidité et votre toit ne font pas bon ménage : en effet, ce dernier risque de développer moisissures, pourritures et de s’endommager rapidement. Évacuer l’humidité est donc essentiel à la préservation du bon état de votre toiture.

– Pertes de chaleur

Puisque la chaleur se déplace toujours vers le haut, les pertes de chaleur de votre maison auront tendance à s’accumuler dans votre entretoit. Ces pertes s’accompagnent d’une humidité qu’il faut évacuer pour les raisons énoncées.

– Éviter la formation d’ilots de chaleur

Les ilots de chaleur causés par une ventilation insuffisante feront surchauffer votre revêtement de toiture. L’hiver, cela fera entre autres fondre la neige, et ce contact chaud-froid favorisera la formation de glace sur le toit.

Rapport entre l’isolation et la ventilation de l’entretoit

Tandis que la ventilation permet de libérer la chaleur de l’entretoit, son isolation permettra entre autres de limiter les pertes de chaleur de la maison. Cela protégera la toiture en limitant l’humidité qui s’y retrouve, mais cela limitera aussi l’entrée d’air froid dans la maison ; la température sera alors plus confortable pour vous. De plus, en étant isolé et ventilé adéquatement, vous économiserez beaucoup sur votre facture d’électricité annuelle.

Comment bien ventiler l’entretoit ?

La ventilation de l’entretoit se compose de soffites (entrées d’air) et d’aérateurs (sorties d’air). Si vous mettez de l’isolant, il faudra tâcher de laisser de l’espace libre afin de ne pas nuire à l’aération et de ne pas obstruer les soffites.

– Quantité d’orifices de ventilation

La quantité d’orifices de ventilation dépend de la surface et de la pente et se calcule selon un ratio déterminé. Si la pente est supérieure à 1/6, pour un plafond recouvert d’un isolant, la surface de ventilation requise est de 1/300. Si elle est inférieure à 1/6, le ratio sera plutôt de 1/150 de la surface.

– Disposition des orifices de ventilation

Les soffites doivent être perforés en débord de toit, c’est-à-dire dans la partie basse de la toiture. Les aérateurs, quant à eux, se disposent uniformément dans la partie supérieure de la toiture pour pouvoir aérer convenablement l’entretoit.

– Répartition des orifices de ventilation

Afin de permettre une ventilation efficace dans tout l’entretoit, les orifices doivent se répartir uniformément sur les faces opposées du bâtiment. La répartition doit être d’au moins 25 % en partie supérieure et 25 % en partie inférieure.

Les normes de ventilation de toiture

Le Code de construction du Québec émet certaines normes qui doivent être respectées concernant la ventilation (à la section 9.19. Vides sous toit, en 2005). Celui-ci fixe la norme en termes de quantité et d’emplacement des orifices, entre autres ; ces exigences dépendent de la pente du toit.

La ventilation d’un toit plat

Le toit plat comporte quelques particularités en termes d’isolation, mais aussi de ventilation. Notamment, l’installation d’un pare-vapeur évitera que l’air chaud et humide migre dans l’entretoit.

En fait, plusieurs vieux immeubles possédant un toit plat n’ont aucun système de ventilation d’entretoit ; ceci n’apporte en général aucun problème jusqu’au jour où des rénovations sont effectuées pour remplacer les murs, les portes et les fenêtres pour les rendre plus étanches. L’air chaud n’ayant plus d’endroit où s’échapper, il s’accumulera alors dans l’entretoit et risquera de provoquer de la condensation.

Des ventilateurs carrés sont conçus spécialement pour les toitures plates et permettront de ventiler l’entretoit adéquatement, à condition d’être installés en nombre suffisant selon la superficie de votre toiture.

Si vous souhaitez rénover votre toiture afin de favoriser une ventilation et une isolation optimales, sachez qu’une subvention gouvernementale pourrait vous donner un coup de pouce ! Ces rénovations permettent notamment de rendre votre domicile plus écoénergétique, et tout le monde en ressort gagnant. N’hésitez pas à demander conseil à la Clinique de la toiture FCA pour tout ce qui concerne la réfection de votre toit.



SOUMISSION RAPIDE




Pour un rendez-vous, appelez-nous au Logo (514) 722-7348