Silhouette de constructeurs installant un garde-corps sur une toiture.

Tout sur les systèmes de garde-corps pour toiture

Sommaire

Même lorsqu’il est relativement bas, le toit est un lieu propice aux chutes et aux accidents graves. Pour assurer la sécurité des individus, les normes de sécurité imposent souvent la présence d’un garde-corps sur la toiture.

Apprenez-en plus sur les garde-corps, les réglementations qui les régissent ainsi que sur la méthode d’installation.

Qu’est-ce qu’un garde-corps pour toiture ?

Le garde-corps se présente sous la forme d’une barrière que l’on installe le long de la bordure d’un toit. Son rôle est tout simplement de prévenir les chutes de ceux qui se trouvent sur le toit. Par exemple, le garde-corps protège le couvreur pendant la durée de son mandat.

Un garde-corps peut être installé de façon permanente ou temporaire. Sur les toits plats en particulier, le dispositif est le plus souvent permanent. C’est d’autant plus important si vous l’utilisez comme rambarde de toit-terrasse !

D’ailleurs, plusieurs options vous permettent d’obtenir un fini esthétique, s’il s’agit de votre terrasse. Divers matériaux ou encore l’utilisation de verre peuvent donner un bel aspect et une fonction décorative à votre garde-corps. Bien entendu, la sécurité demeure essentielle !

Ainsi, cette solution collective prévient les chutes des travailleurs ou de toute personne amenée à effectuer des tâches sur le toit, qu’il s’agisse de travaux importants, de rénovation ou simplement d’entretien.

Quelle est la durabilité du garde-corps ?

La longévité d’un garde-corps dépend de divers facteurs, mais principalement les matériaux utilisés.

Parmi ceux-ci, l’aluminium fait partie des plus courants. Il offre une excellente résistance aux intempéries et peut même durer jusqu’à quelques dizaines d’années. Certaines compagnies offrent une garantie de 10 ans sur les garde-corps en aluminium.

L’acier inoxydable est une autre matière particulièrement durable pour les garde-corps : il conserve sa solidité avec les années et ne rouille pas à condition d’être bien entretenu. C’est l’option la plus durable, tandis que l’aluminium sera plus abordable.

Les garde-corps en bois sont plus esthétiques, mais souvent beaucoup moins durables, étant entre autres vulnérables aux intempéries et aux variations de température.

Travailleur en construction au bord d'un garde-corps sur un étage d'immeuble.

Quelles sont les normes d’un garde-corps pour toiture ?

Le garde-corps de toiture est soumis à différentes réglementations selon le pays et la province. Au Canada et au Québec, la présence du garde-corps est obligatoire dès lors que le toit se situe à plus de trois mètres du sol et qu’il y a un risque de chute.

Puisqu’il doit efficacement protéger les travailleurs ou toute personne sur le toit, le garde-corps est soumis à des normes strictes qui concernent notamment leur résistance. Ici, il doit notamment respecter les normes suivantes :

  • CNESST (Commission des normes de l’équité et de la santé et de la sécurité du travail)
  • RSST (Règlement sur la santé et la sécurité au travail)
  • CNB (Code national du bâtiment)
  • CSA (Association canadienne de normalisation)
  • OSHA (Occupational Safety and Health Administration)
 

La régulation s’attarde notamment sur la charge minimale que peut supporter le garde-corps de façon horizontale et verticale. La CNESST, à titre d’exemple, requiert qu’il résiste à une force horizontale de 900 N et verticale de 450 N.

La présence d’autres éléments structuraux est aussi encadrée par ces normes, par exemple une lisse supérieure et intermédiaire et une plinthe au plancher (RSST). Les ouvertures de plancher sont aussi soumises à une réglementation sécuritaire.

Si vous faites installer un garde-corps, il est donc important de s’assurer qu’il répond à ces normes en faisant affaire avec une compagnie fiable.

Homme sur un toit-terrasse entouré de garde-corps de toiture.

Comment monter un garde-corps ?

Lorsque vous vous procurez un garde-corps, ce dernier comprend un guide d’installation qu’il vous faudra suivre à la lettre. Ce guide variera selon le modèle choisi ainsi que le type de garde-corps que vous souhaitez installer.

Dans tous les cas, armez-vous d’abord de tout l’équipement de protection dont vous avez besoin, notamment le casque, les lunettes et les bottes, mais surtout un harnais. Ce dernier vous empêchera de subir une chute, puisque vous travaillerez assurément près du bord du toit !

Ensuite, vous aurez besoin de matériaux comme :

  • Une perceuse
  • Des douilles
  • Un ruban à mesurer
  • Un niveau
  • Une scie pour les tuyaux métalliques
  • Une clé dynamométrique
 

Pour commencer l’installation, vous devrez d’abord disposer les bases selon les distances requises. Commencez par les placer sans les fixer pour être certain d’arriver à la bonne distance de l’angle. Ensuite, la fixation ou non des bases dépendra du modèle.

Par la suite, vous assemblerez les différentes pièces qui soutiendront les poteaux et les fixerez à la base. Vous serez ensuite prêt à y insérer les tuyaux et les lisses supérieure et intermédiaire selon les instructions.

Vous pourriez également avoir besoin de tailler les tuyaux en fonction de la longueur du garde-corps désirée, d’où l’importance de prévoir une scie à métaux ! Les kits de garde-corps comprennent généralement des instructions détaillées qui simplifient leur installation. Cependant, sachez qu’il est toujours possible de demander une installation professionnelle, généralement assez rapide.

Autrement, les entreprises comme Clinique de la toiture FCA disposeront des garde-corps temporaires afin de travailler sur votre toit plat. Disposer une solution permanente peut en revanche être avantageux si vous devez régulièrement monter sur le toit ou si vous installez un toit-terrasse.

Un toit-terrasse incluant des garde-corps pour sécurité.

Les types de garde-corps

Il existe plus d’un type de garde-corps pour la toiture. Comme vous l’avez compris, différents matériaux peuvent être utilisés, dont :

  • L’aluminium
  • L’acier inoxydable
  • Le bois
  • Les panneaux en verre
  • Etc.
 

Cependant, ce n’est pas qu’une question de matière ; on distinguera notamment les garde-corps permanents et temporaires ainsi que différentes catégories de systèmes.

Le garde-corps autoportant est un type souvent utilisé pour son aspect abordable et simple d’utilisation. Le terme « autoportant » signifie simplement qu’il ne nécessite pas de perforer la membrane du toit : il se maintient à l’aide de bases lestées et peut donc être retiré aisément.

Le garde-corps rabattable est une autre solution intéressante. Bien qu’il soit permanent, il peut se rabattre lorsque vous n’en avez pas besoin : c’est une solution discrète qui convient à tous les styles de bâtiments.

Les solutions pour les paliers, sécurisant par exemple les balcons et mezzanines, font aussi partie de la famille des garde-corps. Évidemment, ceux-ci sont soumis à une réglementation moins stricte.

Ainsi, qu’il s’agisse de trouver une solution permanente ou simplement de protéger les travailleurs pendant un contrat d’entretien, divers types de garde-corps peuvent convenir. Dans tous les cas, soyez assuré que Clinique de la toiture FCA prend les précautions nécessaires pour protéger ses couvreurs avec des solutions qui respectent les normes.

Pour tout travail à réaliser sur votre toit, n’hésitez pas à nous contacter !

Cet article vous a été utile? Partagez-le!

Besoins d'aide?

Laissez-nous votre adresse courriel et nous contacterons dans les meilleurs délais pour évaluer vos besoins!

Mettez fin à vos infiltrations d'eau vos drains bouchés vos problèmes de toiture

Laissez-nous votre adresse courriel et nous contacterons dans les meilleurs délais pour évaluer vos besoins!